PlantiaShop
PlantiaShop 
box more

Articles » Coaching

Les kilos en trop, c'est dans la tête d'abord!

Maigrir, c'est aussi soigner son âme et ses chagrins.

Voilà dix erreurs à ne pas répéter si nous voulons vraiment perdre ces kilos qui nous pèsent:

  1. Trouver le négatif parmi un ensemble de données existe et le fait de se concentrer dessus en omettant tout le reste, jusqu’à arriver à une situation où l’on voit tout en noir.
  2. La tendance à conclure des généralités sur des données erronées en négligeant le reste des données. Vous expliquez un événement négatif comme quelque chose qui n’en finira jamais.
    Par exemple: « c’est toujours à moi que ça arrive », « je ne me sortirai jamais de cette situation ».
  3. La répartition du monde (les gens, leur comportement, les expériences, les conséquences …) en deux catégories polaires en oubliant les étapes intermédiaires. Lorsque les choses ne sont pas faites parfaitement, vous considérez que c’est un échec.
  4. Vous êtes persuadés que la vie ne peut continuer, vous avez fait ce que vous vous étiez fixé, ou que le futur ne peut pas « être » si vous ne réussissez pas telle ou telle chose.
    Par exemple : « je suis obligé de réussir dans tout », « je dois paraître parfait », « je dois finir mon travail de façon parfaite, sinon mon travail sera nul », « j’aurai du me comporter autrement ».
    Parfois nous sommes énervés avec notre entourage car ils ne correspondent pas aux critères ou aux normes acceptées et nous spéculons qu’ils ne pensent pas de la bonne façon.
    Conclusion: vous vous créer une difficulté qui empiète sur votre fonctionnement et sur le lien intérieur que vous créez.
  5. La façon de penser (principalement négative) sans se soucier de vérifier l’authenticité. Il existe 2 façons de pensée erronées principales dans les conclusions hâtives: lire dans les pensées c’est-à-dire par exemple être sur que untel parle sur nous et penser comme un enfant; par exemple dire « si je sors je ne vais surement pas profiter alors il est préférable que je reste chez moi ».
  6. Modération ou amplification des événements, des expériences, des situations quotidiennes.
    Par exemple: « il est certain que les personnes de cette soirée vont me voir comme-ci et qu’ils diront que … »
  7. Donner des définitions extrêmes et étiqueter les comportements et les situations. Par exemple, un homme qui a été accidenté dira que le monde est mauvais car il a subi cette épreuve.
  8. Nous avons tendance à repousser les expériences positives, les essais positifs, et se concentrer sur le négatif pensant que le positif n’a pas de poids et que le négatif en a beaucoup plus.
    Par exemple, dire « il n’y a rien de bon en moi », « quand je fais le bilan de ma vie je ne vois que des échecs ».
    Les personnes qui ont cette tendance pessimiste, avancent de façon exagérée dans leurs défauts et dans ce qu’ils n’ont pas réussit à montrer et renoncent à leur réussite.
  9. Prendre la responsabilité personnelle sur quelque chose dont nous ne sommes pas sûres ou alors de manière fausse.
  10. L’attitude envers les sentiments et les sensations que nous ressentons, sont comme une preuve de la situation réelle.

Comment peut-on affronter nos pensées automatiques erronées?

Il faut avant tout les identifier. Les identifier et être informé: « qu’est-ce que je pense? ».
Il est important de ne pas se contenter d’un résumé de la pensée automatique mais de prendre une feuille et un crayon et de décrire d’où elle vient. C’est la seule manière de comprendre ces pensées, d’identifier leur logique déformée et ainsi de pouvoir introduire des pensées « réparatrices ». Vous pouvez vous aider d’un tableau où vous inscrirez dans une colonne les pensées erronées et dans une autres les pensées modifiées, le tout en fonction des événements.
Parfois l’identification des pensées sans les écrire ne fonctionne pas.

Relations entre les modes de pensées erronés et l’obésité

Certains ont tendance à analyser d’une manière incorrecte les différents événements et situations de la vie. Les modes de pensée négatifs qui nous permettent d’analyser ces situations créent un angle de vision très restreint. Ils ne prennent pas en compte la réalité.
Dans ces situations, nous avons tendance à chercher un moyen pour améliorer notre état spirituel, qui provoquera un changement immédiat et rapide.
Du fait que certains d’entre nous ont créé au fil des ans une relation logique inexacte qui dit que la nourriture peut être utilisée comme un refuge, nous nous tournons vers elle dans ces moments là pour y trouver une réponse, nous mangeons et nous grossissons.

Parfois lorsque vous échouez dans quelque chose vous pensez que vous « êtes un échec ». Cette dévaluation de vous a pour conséquence que vous allez trouver du réconfort dans la nourriture et ce sans limites. Si vous pensez que jamais vous ne réussirez à faire un régime, que vous êtes un échec, vous ne ressentirez que de la frustration, de la déception, de la culpabilité, qui entraîne une envie immédiate de nourriture pour « se sentir mieux ».

C’est comme ça que se crée un cercle vicieux: vous vous tournez vers la nourriture pour compenser. Puis vous ressentez une perte de maîtrise qui elle, engendre de la frustration et de la culpabilité. Tout ceci découle d’une mauvaise interprétation des événements de la vie.

Dès l’enfance nous créons de mauvais liens avec la nourriture et ses bienfaits. C’est-à-dire que nous créons un lien logique qui relaye la nourriture à un rang de « calmant » si nous sommes en colère, de consolateur, de comble vide et ce lien erroné devient au fil des ans un automatisme.



box more

Articles » Coaching

Un Diet réussi passe par une vie réglée

Etre au régime et perdre du poids nécessitent une vie bien réglée


Lire la suite

Perdre du poids, c'est aussi apprendre à bien se dépenser

Pour maigrir, il faut apprendre à bouger son corps, faire du sport pour retrouver minceur et tonus


Lire la suite

Puiser son énergie là où elle se trouve…En soi!

Le régime est une affaire de confiance en soi, de confiance retrouvée, d'harmonie à conquérir


Lire la suite

La bonne hygiène de vie pour maigrir. Régime rime avec équilibre de vie

Un bon régime, c'est se faire plaisir, vivre bien, Etre heureux, s'entourer d'amour


Lire la suite

Trois précieux conseils pour penser comme une personne mince

La minceur, maigrir et perdre du poids, c'est aussi une affaire d'esprit!


Lire la suite
box more bottom


PlantiaShop

Offre spécial lancement 25% de réduction!
Notre formule de base de 3 mois s’adresse ? toute personne qui
Plantia MAX
1 Mois Seulement
39€ 29€
Commander

PlantiaShop chat

PlantiaShop

Envoyer